St Sébastien et élection de bureau

Notre groupe de déjistes étant plutôt dispersé géographiquement, nous avons désormais coutume de regrouper les activités afin de limiter les déplacements.

A l’ordre du jour de ce dimanche, figuraient donc, à la fois, l’élection du bureau et une présentation de Saint-Sébastien, une figure à laquelle nous sommes attachés.

Nous étions onze à nous retrouver au CGLBT ce dimanche, trois d’entre nous s’étant excusés de ne pouvoir être présents.
A l’instar des cardinaux qui se rassemblent autour d’une bonne table lorsque qu’ils doivent choisir un nouveau pape, nous avons débuté notre assemblée par un repas, un pique-nique partagé, simple et convivial, même si nous n’avons pas fait aussi « bonne chair » que ces éminences. Toutefois, pour la plupart d’entre eux nous, nous n’arborons pas la même généreuse bedaine.
Au cours de la réunion qui a suivi, une proposition importante a été validée par l’ensemble des participants : désormais, la cotisation de chaque membre sera directement versée au National, une mesure qui simplifiera le travail du « grand argentier » et qui est déjà expérimentée par 6 groupes locaux. De ce fait le poste de trésorier local va disparaître. Toutefois, pour diverses raisons, 2017 sera une année de transition avant la mise en place de la nouvelle organisation.
L’un d’entre nous, déjà membre du CGLBT et participant à son assemblée nationale qui avait eu lieu la veille, a été nommé référent du groupe pour cette association, ce qui lui permettra, officiellement, de communiquer les informations nous concernant les uns et les autres.
Quant aux autres fonctions, elles ont été reconduites pour un an, la direction du groupe étant assurée de façon collégiale.

Les années passées, nous avions, à plusieurs reprises, eu l’occasion de nous rendre « en pèlerinage » auprès d’une vénérable statue de Saint-Sébastien, située au-dessus de la porte d’une maison, non loin de la cathédrale.
L’un d’entre nous, intéressé par cette icône, a fait d’importantes recherches et nous a présenté, successivement, un diaporama puis un petit film sur ce malheureux martyr.St Vénérand_Laval
Un travail titanesque a été réalisé et nous avons pu découvrir l’historique de ce saint, d’abord représenté sous les traits d’un vieillard, puis progressivement rajeuni, dans une iconographie fort riche à laquelle les plus célèbres artistes ont participé.
Et aujourd’hui, Saint-Sébastien, souvent dénudé, est toujours d’actualité.
La Présidente du CGLBT, présente dans cette deuxième partie, a remarqué que « notre » saint avait souvent les traits d’ Apollon, le dieu qui séduisait aussi les hommes…